Au théâtre Clavel… du show show show !

Si vous passez le boulevard Simon Bolivar, juste après la station Pyrénées en montant, vous trouverez la petite rue Clavel. Et dans la rue Clavel, outre un lycée et une poste, vous trouverez un théâtre, je vous le donne en mille : le théâtre Clavel.

Et en ce moment au théâtre Clavel, il y a une petite comédie musicale pas piquée des vers : le Peep Show Musical ! L’équipe du spectacle a eu la bonne idée de m’inviter pour mon blog théâtre pour découvrir ce show pas comme les autres. Et je n’ai pas été déçu !

Un délire musical et sexy qui vous fera passer à coup sûr une excellente soirée : un séminariste, un marin, une call girl et une pin-up qui se rencontre dans le quartier  de Pigalle sur des airs connus, remanié avec humour. Je vous laisse lire ma petite critique sur le Peep Musical Show, que je vous conseille fortement

La fête de la musique à Belleville

Il suffit d’un petit coup d’oeil sur la carte de la fête de la musique à Paris pour s’apercevoir qu’il n’y a pas grand chose dans le quartier ce soir ! Alors voilà quelques petits spots, plutôt du côté de Ménilmontant pour guincher ce soir :

belleville-zooPhoto de Eightaz postée sur le groupe Flickr de Belleville-Belleville

Pop Around The Corner
Square de Ménilmontant – 40 rue de Ménilmontant
De 20h à 00h15
-20h : Annabelle (et ses platines)
-21h : Polarise
-22h15 : Locomotive Sound Corporation

Concerts au Lou Pascalou
(plutôt ambiance groove)
De 18h30 à 23h45
-18h30 : Dictaphone
-19h30 : Les Fines Polettes
-20h15 : Funk me Tender
-21h45 : choeur des Faitouch’
-22h15 : les Beltuner

Fanfare Boula Matariµ
la fanfare des Beaux Arts au Studio de l’Ermitage
De 20h à 23h45

Chorales Chants du Monde
en l’Eglise de Ménilmontant
De 20h30 à 21h30
Chants à capella, gospel, chants traditionnels du bassin méditerranéen et d’Europe centrale.

Groupes Melao et La Candela
(musique du monde et traditionnelles)
De 20h à 00h
2 formations de 12 musiciens sur la Place des Grandes Rigoles – Angle de la rue Levert, de la rue des Rigoles et de la rue des

Les Echos de la Fête 2011 à La Bellevilloise
De 20h30 à 00h30
En partenariat avec le réseau des Musiques Actuelles à Paris et La Bellevilloise, cette 9ème édition des Echos de la Fête vous invite à découvrir les jeunes talents parisiens : Anything Maria (songwriting pop), Erevan Tusk (rock), Lisa Portelli (chanson pop rock) et We Were Evergreen (toy pop). Et en parallèle de cette scène musicale, la projection en direct d’images des Fêtes de la Musique dans le monde rend compte de la dimension planétaire de cet événement singulier célébré dans plus de 100 pays sur les cinq continents.

L’insécurité de Belleville

C’est malheureusement encore ce sujet qui revient sur le tapis après la bagarre qui a mis dans le coma Jiang Hu, un habitant de Belleville qui s’est opposé à l’agression de deux femmes dans la nuit du 29 mai tout près du restaurant « Nouveau Palais de Belleville » (c’est en bas de chez moi…). Ces infos nous viennent du grouge Facebook « Belleville, sécurité pour tous » dont Ménilmuche s’est aussi fait l’écho. J’en parlais déjà dans les Bisounours de Belleville ou encore lors des manifestations de 2010 à Belleville, mais l’insécurité est parfois palpable dans ce quartier aux multiples populations. Suite à cette agression, un collectif s’est constitué pour organiser une pétition en ligne, que vous pouvez signer ici et une manifestation qui a lieu en ce moment même (dimanche 19 juin) entre la République et Bastille.

Voici le texte mis en ligne sur pour la pétition :

A l’attention de Réseaux sociaux

Une fois de plus, une fois de trop, une violence inouïe, injustifiable et insupportable s’est exercée dans le quartier parisien de BelleVille à l’encontre d’un de ses habitants.

Cette fois-ci, Monsieur Jiang Hu, 30 ans, a été roué de coups dans l’entrée du restaurant “Nouveau Palais de BelleVille”, au 46 de cette rue.

Et depuis le dimanche 29 mai 2011, Monsieur HU est dans le coma où la violence de plusieurs individus, en groupe – pour des motivations financières immédiates, mais aussi, probablement, pour marquer, consolider, le contrôle d’un territoire – l’a volontairement plongé.

Cette profonde insécurité rend la vie de nos quartiers de plus en plus délicate.

Nous, citoyens de toutes origines, et groupe d’amis, souhaitons que les quartiers BelleVille
recouvrent rapidement les qualités qu’ils n’auraient jamais du perdre : tranquillité, diversité, ingéniosité …

Nous interpellons les pouvoirs publics pour qu’ils agissent pour la fin de la violence, la sécurité pour tous, l’arrêt des agressions. Nous sommes bien conscient qu’il en va aussi de la responsabilité de tous et que le statu quo qui dure depuis trop longtemps n’est pas acceptable.

Les traitements sociaux, comme les traitements préventifs et répressifs, de cette délinquance d’un type nouveau ont besoin d’être revus et adaptés à la réalité des modifications économiques et sociales vécues par les quartiers. Nous prenons d’ailleurs l’engagement d’inciter, participer … aux réflexions et actions nécessaires avec toutes les personnes et instances concernées.

Pour ces raisons, nous appelons tous les parisiens, quelle que soit leurs origine, à participer à la manifestation responsable du Dimanche 19 juin 201. Elle partira à 13 heures place de la République pour se rendre à la Bastille.

En espérant que d’ici là, l’état de Monsieur Jiang HU se sera amélioré, Venez nombreux ! Et signez ce texte (-:

Premiers signataires

Martory George ancien maire adjoint 19è arrondissement chargé de l’économie solidaire, puis de la propreté,

Ming Boupha commerçant et militant associatif dans BelleVille depuis une trentaine d’années.

Sbriglio Benjamin militant asso Parents d’Élèves, amicale de locataire, Responsable politique EELV du 10ème.

Arnaud Fontaine ingénieur systèmes informatiques, militant du logiciel libre

Dominique Dardel responsable associatif, militant du logiciel libre, des usage citoyens du numérique.

Découvrez les ateliers d’artistes de Belleville

Retour au Belleville que j’aime. Comme chaque année, Belleville nous ouvre ses ateliers d’artistes ce week-end. Une occasion unique de découvrir l’incroyable activité artistique de ce quartier : peintres, sculpteur, photographes, graphistes vous accueillent à bras ouverts dans leurs lieux de création ou leur galerie. Des rencontres à faire au détour d’une balade sur les pentes de Belleville dont voici le plan (sur le lien). La fragilité de l’escargot laisse place au thème de la forêt vierge.

portes-ouvertes-de-belleville-paris-2011
Outre les ateliers, des animations, pour les petits comme pour les grands, animeront les après-midi du quartier, quant aux soirées elles seront tout aussi colorées par des concerts de slam, de blues ou encore des projections de film. Bref de quoi vous faire oublier les bad boys de Belleville !

Retrouvez les organisateurs de cette journée, les Ateliers d’Artistes de Belleville sur :
leur page fan
– ou sur leur site : http://www.ateliers-artistes-belleville.org

5 idées cadeaux pour la fête des mères

Dimanche j’imagine que vous n’avez pas oublié que c’était la fête des mères ! Alors voici 5 idées cadeaux spécial fête des mères encore dispo. Pour les recevoir avant samedi, le mieux serait de commande au maximum jusqu’à mercredi midi !

Le set et poivre les plus tendances du moment ! Parfait pour les dîners insolites ! (Sel et poivre Rubik’s Cube – 24,90€)

Les derniers mug à la mode, les mugs sac à main cuirs ! (7,90€)


Envie d’offrir la Tour Eiffel ? commencez par ces petites miniatures colorées et très design (mini tours Eiffel – 7,90€)

Si elle ne tombe pas amoureuse de ces verres Babushka… c’est grave.  (19,90€)

Le voyage par les glaçons ! (glaçons ile de Pâques – 9,90€)

Les bisounours de Belleville

Si on parcours ce blog, on a plutôt une belle image de ce quartier « historique » de Paris. J’ai évidemment plutôt envie de parler ici de ce qui me plait sur ce petit bout de terrain unique selon moi à Paris : le brassage qui me fascine ici entre maghrébins, chinois, cambodgiens, africains bref… le brassage; l’animation de ce quartier qui depuis le XVIIème siècle accueille troquets, petits théâtres, restaurants; justement des restaurants asiatiques à tomber par terre… de quoi faire un blog. Mais voilà aujourd’hui, je voulais quand même vous dire, que Belleville n’est pas tout à fait le monde des bisounours. Et non. Je ne vous parlerais pas cette fois des prostituées chinoises du boulevard de la Villette qui à 4h du mat par -10°C travaillent, je ne vous parlerais pas du marché de la misère sur ce même boulevard… non je vous parlerais juste de ce que j’ai vu tout à l’heure, et ce que j’avais vu quasiment dans les mêmes conditions il y a quelques mois : une triste et banale agression. Mais avec un scenario bien précis : une bande qui attend au carrefour de la rue Rebeval et de la rue de Belleville; on sent que quelque chose se prépare et puis tout d’un coup  ça part. A 4 ou  2, ils se ruent sur la victime, chinoise, et sur les 2 agressions que j’ai vu, des personnes âgées. Le stratagème est simple : les chinois se baladent toujours avec beaucoup de cash et il est très compliqué d’aller porter plainte pour quelqu’un qui n’a pas de papiers. Nickel. C’est exactement ce que dénonçait la communauté chinoise en avril 2010 lors de cette manifestation à Belleville dont je vous avais déjà parlé. Tout cela étant dit, je n’ai jamais eu de soucis de sécurité directement ici, les enfants jouent, l’ambiance est plutôt bonne dans la rue, et il n’y a pas de voitures brûlées, ni à Noel ni au nouvel an (enfin je crois). Mais bon, il fallait vraiment que je vous dise qu’il n’y a pas que des bisounours à Belleville.

Manifestant chinois à Belleville en avril 2010

Au Chapeau Melon

Ca faisait un petit moment que la rue Rébeval à l’angle de la rue de Belleville me faisait de l’oeil. Tout du moins cette petite devanture de caviste, bien achalandée, où on pouvait lire « table d’hôte ». A la recherche d’un bout de terrasse et voulant sortir des classiques asiatiques, nous voilà attablés à la seule petite table sur le trottoir du Chapeau Melon.

IMG_0599

Avant d’être table d’hôte, le Chapeau Melon était un pur caviste : l’ex associé du Baratin a ouvert sa boutique de vin il y a bientôt 10 ans. Mais lorsque le vin est là, les bons petits plats ne sont jamais loin et le boss a décidé de proposer un plat unique ou rillettes et autres pâtés pour accompagner les vins sélectionnés. Ce soir là c’était souris d’agneau ! Le vin se choisit devant une étagère tapissée de vins : il y en a pour tous les goûts et toute les bourses. Vin à emporter, droit de bouchons, dégustation, découverte… ici le vin est roi. Nous partons sur un Chinon qui a merveilleusement accompagné notre soirée (30€). La souris était bonne, pas sublime mais bonne (après tout faut il demander plus à un plat ?). Par contre le Chapeau Melon est un peu juste sur les portions… on tente alors le dessert : une petite merveille de milles feuilles à la fraise et à la rhubarbe. Un excellent moment donc même si je me vois plus revenir pour un excellent apéro avec une bonne bouteille de vin rouge ! D’ailleurs pourquoi pas un apéro du jeudi !?

IMG_0601

Le Chapeau Melon
92, rue Rébeval
75019 Paris

Le plus : une carte de vin remarquable
Le moins : plat unique et pas forcément super copieux !
Prix : exclusivement à la carte, comptez une repas avec vin pour 35€/personne

Le tailleur de la rue faubourg du Temple

Je sais ça fait bien longtemps que je n’ai pas posté dans mon quartier, enfin sur le blog dédié à mon quartier. Et ce n’est pas mon voyage à Canton qui va arranger les choses ! Mais voilà dimanche dernier, j’avais eu envie de vous parler d’un commerçant hors du commun, d’un autre monde rencontré le jour même. L’envie seulement puisque les actes n’ont pas suivi. Et puis j’ai découvert sur le groupe Flickr des photos de Belleville, la photo de l’échoppe du commerçant en question. Je me devais de faire honneur à cette coïncidence marrante.

Si vous allez plus bas que le métro Belleville, vous allez tombé sur la rue du faubourg du Temple. Une rue toute aussi animée que la rue de Belleville mais seuls quelques magasins de chaussures ou d’habits rappellent la proximité de la communauté asiatique. Bien sûr, rien de luxueux, ce n'est pas là que vous trouverez les chaussures de bébé chic pour le baptême de votre petite fille. Non ici, c’est ambiance Maghreb : boucherie hallal, café  à l’ambiance orientale, petits restos à brochettes d’agneau (qu’ils faut absolument que je goûte !). Une tout autre ambiance. Et il y a cette petite devanture, que dis-je, ce mini bout de magasin avec un vieux panneau rouillé : « ICI, toutes réparations de vos vêtements RAPIDES « . Une fermeture éclaire des plus sauvage m’avait pousser à tenter l’aventure de ce petit estancot. Intrigué, je passe une tête dans le magasin. Erreur. Ce n’est pas un magasin mais un vaste tas de vêtements, de vêtements d’occasion. Un tas, une montagne plus haute que mon mètre soixante-dix-huit. Impossible de rentrer à moins d’escalader la montagne. Et j’entends une voix, tout au fond, qui s’affaire sur ce tas : le petit tailleur de la rue faubourg du Temple. Alors je l’appelle tailleur, je ne suis pas bien sûr qu’il puisse vous faire un costard sur mesure dans le week-end. Mais pour 5€, il vous rendra votre blouson le lendemain enfin utilisable. On sent chez lui l’œil de l’expert : une petite analyse rapide du problème en mettant ses lunettes, une moue et le diagnostic tombe. Les passants s’arrêtent pour toucher et voir les All Stars d’occasion à 25€, moi je reste fasciné chaque fois que je passe devant par ce petit bout de friperie et j’aurais bien aimé connaître la vie de ce tailleur : il a du en voir des choses rue faubourg du Temple, il a du en voir des gens dans ce quartier. J’avais pensé à faire une photo de ce personnage sur sa montagne de vêtement : on sent un personnage, une Histoire. Mais bon j’ai pas osé. Par conte je trouve la photo de Eightaz très réussie :

5546736571_8399a80a1b_z

Belleville Ménilmontant en images

En voilà une bonne idée ! L’association Trajectoire et le collectif Docomoto en partenariat avec la Bellevilloise et Paris par rues méconnues organisent un cycle tout le semestre 2011 de projections et débats sur Belleville et Ménilmontant. Comme quoi ces quartiers passionnent toujours autant les amateurs d’images et de film. Et je suis de ces passionnés. Extrait du communiqué de presse:

Comment ne pas évoquer le magnifique Casque d’Or de Jacques Becker réalisé en 1952, les photographies émouvantes de Willy Ronis et celles, humanistes et réalistes, d’Henri Guérard, le fidèle observateur. Quartiers populaires et cosmopolites, terres d’asile et d’accueil de populations aux provenances multiples, Belleville et Ménilmontant perdurent, depuis la Commune, comme les hauts lieux historiques de la mémoire révolutionnaire et ouvrière, si chers aux écrivains et aux chansonniers d’hier et d’aujourd?hui.

Malgré de nombreuses transformations urbaines et sociales, ces quartiers ont conservé leur âme et c’est sans doute parce qu’il s’en dégage un charme singulier, que leurs hauteurs sont à la fois sombres et lumineuses ? grandes artères et petits chemins de traverse ? qu’il faut savoir observer à l’oeil nu ce petit coin de Paris et prendre le temps de le parcourir. Les habitants de Belleville-Ménilmontant, pour reprendre l’expression de Georges Perec, « habitent leur quartier ». La planète Belleville-Ménilmontant, riche d’un dynamisme citoyen, culturel et associatif fort, entretient et perpétue l’histoire et le mythe. Elle ouvre encore sur tous les possibles…

Les séances seront suivies ou précédées d’une balade dans les rues du quartier organisées par l’association Paris par rues méconnues. Une association que je ne connaissais pas du tout et dont le concept me plait beaucoup : faire découvrir Paris avec l’aide de ses habitants (on peut même dormir chez ceux-ci, une sorte de couchsurfing local). Vous pouvez également réserver une chambre dans un hôtel à Paris, si toutefois, vous n'appréciez guère ce mode de séjournement. Je sens que je vais faire un petit article là-dessus sur Voyage Insolite.

La première séance, dimanche prochain 30 janvier, sera dédiée à deux amoureux célèbres de Belleville et Ménilmontant : Willy Ronis et Georges Perec. C’est un choix qui s’imposait, tant ces deux artistes ont fait découvrir ces quartiers au monde entier à travers leurs œuvres. Plus qu’à les faire découvrir, ils ont activement contribué à la « légende » de Belleville, à nourrir l’identité culturelle et visuelle du quartier. Si il existant une légion d’honneur bellevilloise, ils seraient les deux premiers à la recevoir. Vous vous doutez bien que je vais essayer de ne louper aucune des séances prévues jusqu’à juin 2011 à commencer par celle de dimanche. Je pourrais alors vous en dire un peu plus. Petit détail tout bellevillois et associatif : l’entrée est gratuite.

Le détail du programme de cette journée :

18h : « Willy Ronis, autoportrait d’un photographe» – Film de Michel Toutain et de Georges Chatain (2003 – 65 mn)

En soixante-seize ans de pratique, Willy Ronis, né en 1910 et décédé en 2009, s’est photographié chaque année. Ces autoportraits rythment la construction de ce film dans lequel l’artiste parle de lui, de son art et de sa carrière.
Willy Ronis analyse aussi quelques-unes de ses images les plus célèbres, notamment celles qui l’ont fait entrer dans l’histoire de la photographie.
Ménilmontant, Belleville, les usines Renault, les mineurs silicosés…

19h30 : « En remontant la rue Vilin » – Film de Robert Bober (1992 – 48 mn)

A partir d’un travail entrepris par Georges Perec, le réalisateur et l’écrivain Robert Bober, mène une passionnante investigation autour de photographies de la rue Vilin (dans le 20ème) et des descriptions minutieuses établies par l’écrivain sur les lieux de son enfance et sur leur transformation.

Procédant par juxtaposition du passé et du présent, de l’image et de l’écrit, de l’observation et du souvenir, le réalisateur prolonge, à la façon d’un puzzle, l’entreprise de son ami Georges Perec et révèle les multiples facettes de cette quête d’identité à travers l’espace et le temps.
Suivi d’une rencontre avec le réalisateur Robert Bober.

Infos pratiques :

Quand ?
– première séance ce dimanche 30 janvier à partir de 18h
– ensuite tous les derniers dimanches du mois jusqu’à juin 2011

Où ?
La Bellevilloise – le forum
19-21, rue Boyer 75020 Paris
Métro : Gambetta

Affiche projection Belleville n° 1

Nouvel an chinois à Belleville 2011 !

Le nouvel an chinois à Belleville prend de l’ampleur cette année 2011 ! Fort du succès du nouvel an chinois à Belleville en 2010, les maires des 4 arrondissements (19e, 20e, 11e et 10e) associées aux associations de commerçant et de quartier font du nouvel an chinois une vraie fête populaire du quartier tout entier. Je vous avoue que cette idée me plait beaucoup. Au final, cette fête est l’occasion pour toutes les populations du quartier de toutes les origines de se rencontrer et de faire la fête. Comme on dit, toute occasion est bonne à prendre. Au final le nouvel an à Belleville, c’est un peu notre fête des voisins à nous 🙂 . Bien sûr cela n’enlève rien au caractère culturel de cette fête chinoise : un défilé avec un dragon sera organisé dans les rues, des animations sportives et musicales et un village associatif, qui donnera une structure fixe à cet évènement. C’est devenu pour moi aussi un rendez-vous incontournable : j’avais beaucoup aimé vivre le nouvel an chinois (la fête du têt) à Ho Chi Minh Ville au Vietnam et chaque année c’est un réel plaisir de retrouver ce dragon rouge dans mon quartier.

C’est quand ? le dimanche 6 février de 10h à 17h

Le nouvel an l’année dernière