Rayhana, comédienne, créatrice de pièce de théâtre et notamment de « A mon âge, je me cache encore pour fumer » a été aspergée d’essence et insultée la semaine dernière dans le XIème arrondissement. Cette artiste algérienne, réfugiée en France car sa vie est menacée dans son pays, se produit actuellement à la Maison des Métallos, centre culturel tout récemment lancé, avec sa pièce. Une honte évidemment au pays des droits de l’homme et de la liberté d’expression et dans nos quartiers du nord est parisien si riche de diversités et de libertés… « A mon age, je me cache encore pour fumer » est une mise en lumière de 9 destins de femmes à Alger : avec un hamam pour décor, dans cet espace intime et confiné, ces femmes algériennes se confient librement. Librement et protégée, c’est ainsi que va chaque soir à la Maison des Métallos Rayahana, pour défendre sa liberté d’expression et son art. Ca donne évidemment très envie d’aller voir cette pièce qui manifestement en gêne certains mais évidemment les réservations sont complètes. Espérons que nous aurons droit à une petite prolongation…

fabian-chappuis-maison-metallos

  1. Avatar

    Rayhana n’a pas été agressée dans le 11e arrondissement. Ce n’est ni ce que j’ai écrit ici:
    http://menilmontant.numeriblog.fr/mon_weblog/2010/01/rayhana-victime-dune-agression-sauvage.html
    ni ce que j’ai pu, par la suite, trouver à l’AFP ou à l’AP…
    Pourquoi chercher à inventer des détails autour d’une histoire assez sordide ?
    J’étais à la représentation du 15, que j’avais annoncée à l’avance, et qui était coorganisée par Pluri-elles Algérie et Le Manifeste des Libertés. Parfait, mais il ne fut point question, lors de la rencontre qui s’ensuivit, de jouer de quelconques prolongations.

  2. Jef
    Jef

    Hello Fabien,

    C’est ce que j’avais lu chez Libé mais j’avoue que je ne retrouve pas le lien… et Fabien je te rassure, je n’invente rien et c’est certainement pas mon envie. Ne juges pas trop vite please. Et quand je parle de prolongations si tu lis bien « Espérons que nous aurons droit à une petite prolongation… », ce qui signifie que j’espérais des prolongations et certainement pas que je savais qu’il y aurait des prolongations…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *