Les marcheuses Dongbei exploitées par les Wenzhou

Quand on vit à Belleville, si on s’intéresse un peu aux habitants du quartier, on est de plus en plus calé en géographie chinoise. Outre les boat people d’Asie du Sud Est qui constituent la première vague d’immigration asiatique à Belleville dans les années 80, les années 90 et 2000 ont vu arriver 2 populations purement chinoises venant de deux régions bien précises : les marchands Wenzhou du sud de la Chine, établis depuis un moment dans le coin, et les nouvelles arrivantes (principalement des femmes donc), les Dongbei, du nord de la Chine, plutôt citadines, et malheureusement exploitées par les Wenzhou dans la prostitution (les marcheuses de Belleville).

belleville-aout 003

Le boulevard de Belleville où les marcheuses marchent toute la nuit

Un sort assez misérables très bien expliqué dans cet article des Inrocks. Extraits :

« A Paris, elles seraient un millier. A toutes, le passeur a laissé croire qu’il serait facile de décrocher un emploi en France. Comme serveuse dans un resto, couturière dans la confection ou nounou pour un “Wenzhou”, membre de cette communauté originaire du sud de la Chine, établie à Paris depuis longtemps, et qui tient tous les commerces. Drôle d’inversion des rôles. Super-bosseurs et très portés sur le fric, les Wenzhou sont souvent peu éduqués et ne parlent pas le mandarin, contrairement à ces Dongbei, citadines de la classe moyenne, plutôt instruites. »

« Mais d’où leur vient ce mauvais sort de misérables ? “Le nord de la Chine a fait l’objet de restructurations industrielles monstres, avec un chômage inégalé ailleurs, explique Françoise Pinot. Dans le même temps, il y a eu une forte progression des divorces. Elles n’ont eu d’autre choix que de s’exiler. »

A noter : une assoc’ aide les marcheuses, le Mouvement du Nid.

6 Responses to “Les marcheuses Dongbei exploitées par les Wenzhou”

  1. Géraldine dit :

    bonjour

    juste un mot pour dire qu’en tant que nouvelle (enfin, de qq mois déjà) bellevilloise, j’aime bcp ton blog, et je vais continuer à le suivre!

    merci!

  2. Jef dit :

    o merci c’est gentil ! si tu as des commentaires sur notre quartier, n’hésites pas, l’antenne est ouverte !

  3. fabienne dit :

    je vis depuis 15 ans à belleville,et j’aime ce quartier plein d’histoires mais après les marchés à la sauvette ,la prostitutions chinoise pollue le quartier!l’exploitation de ces femmes me répugne mais cette ambiance est vraiment malsaine.touts ces hommes qui rodent aux abords sont souvent « louches »et tout un business c’est former autour car il y a meme des gardiens de résidence étudiantes qui louent les chambres aux prostituées.la police ferment les yeux puisqu’ils vont s’acheter leurs repas au « china town « rue du buisson st louis,et pour le gouvernement il est médiatiquement plus rentable de faire la chasse aux musulmans et femmes voilées.

    • patricia lebegue dit :

      Oui elles sont de plus en plus nombreuses, très très ignorantes de leur santé..pendant que les souteneurs les attendent et surveillent ostensiblement..

      • parisien2014 dit :

        oui mais elles au moins n’attaquent pas les personnes âgées, ne sont pas des pickpockets, ne deale pas la drogue derrière les portes cochères….

        • lerouge dit :

          Les prostituees chinoises ne dealent pas, ne font pas les pickpockets…mais elles en sont le vecteur drainant dans le sillage de leur triste metier tous les trafics possible sans parler de l’insécurité.

Leave a Reply

See also: